Salon de la Musique 2008 partie 2 : le matos (suite)

Voici comme promis, la deuxième partie de notre ballade au SMS 2008. Vous pouvez retrouver la première partie si vous avez manqué le début.

Encore une fois, cliquez sur les photos pour les voir en taille normale.

LA BOITE NOIRE

Un gros morceau, peut être le stand le plus grand du salon.

Une usine à guitares de toutes sortes, acoustiques, électriques, jazz, des amplis en veux-tu en voilà, des effets, bref la panoplie complète du petit guitariste à disposition de nos petits doigts boudinés.

En plus, les seuls à avoir des hôtesses !!! Les pauvres, des potiches en talon qui distribuaient des prospectus en souriant.

hotesses

Voici le tour des marques que nous avons testées ou reluquées de près

MESA BOOGIE

Une des références actuelles en matière d’ampli. J’adore, mais je n’ai pas le budget. En tous les cas, j’ai repéré des petits amplis (25 W) qui avaient un look très sympa avec leur caisson en bois non recouvert. En noir, on voyait les veines du bois apparaitre, c’était vraiment joli. Et ça doit sonner (pas d’essai libre pour les amplis, ils ne sont pas fous). Par contre, ceux en croco rouge, argh, j’accroche pas.

Mesa

HAGSTROM

Des guitares quart de caisse type 335 Gibson qui étaient pas mal au niveau du look, mais décevante au niveau du confort. Le son à vide paraissait un peu moche, mais encore une fois difficile de se faire une opinion dans le bruit ambiant.

Pas mal de gratte inspiration Les Paul qui sont ma foi fort belles aussi. Le look n’est pas ce qui manque pour cette marque ressuscitée. Les coréens et les chinois font des merveilles.

Pas le temps de trop s’attarder sur cette partie du stand car à côté, il y avait …

PRS

Rien que pour ces quelques mètres carrés, Netgui aurait dû faire le déplacement. Les PRS sont vraiment très belles, mais alors chères, très chère. Les premiers modèles que nous avons testés étaient étiquetés à 3 000 et 4 000 euros !!! Pour être tout à fait honnête, après les Hagström, on sent une grosse différence.

Le confort du manche est total et surtout on sent les vibrations des cordes se propager dans tout le corps et le sustain … Bref, vraiment de bonnes guitares, que je regrette de ne pouvoir avoir essayé sur ampli pour les comparer aux Taylor.

PRS

Sur la photo ci-dessous, celle que je tiens en faisant le clown était la signature Johnny Hiland. La Dave Navarro et la Santana étaient aussi à disposition.

PRS agatzebluz

A côté de ces modèles à 4 chiffres, on a aussi pu essayer la gamme des SE, fabriquées en Asie. Force est de constater que cette série est vraiment bien positionnée dans sa gamme de prix. Elles sont confortables et ont un très beau look.

LAG

Très bref passage sur le stand LAG. J’ai gratouillé une Roxanne, et pas de doute c’est toujours une bonne guitare.

GIBSON

Cette année, il y avait un stand Gibson et il était d’une taille respectable. Mais ce qui était bien, c’est que des modèles Epiphone et Gibson (surtout des Les Paul) étaient en libre service branchés sur des POD XT sur casque. On a pu jouer et se rendre compte de la qualité du son … du POD et des guitares.

Par contre, j’étais vert car la démonstration de la Robot Guitar qui s’accorde tout seule était juste finie quand nous sommes arrivés.  Damned.

Sur ce stand, encore un concours pour gagner une guitare. Et paf, 5 bulletins dans l’urne.

LE COIN DES LUTHIERS

Les luthiers étaient, comme il y a deux ans, excentrés sur un côté de la halle, ce qui permet de les faire tous à la queue leu leu.

Celui qui m’a le plus tapé dans l’oeil, c’est Maurice Dupont, non pas à cause de ses modèles originaux, mais de ses copies de Strat et Tele maison. En effet, ces guitares faites à la main par des professionnels ont un rapport qualité prix bluffant. 1 200 euros avec du hardware de qualité, des bois sélectionnés et des micros maison ou ricains sur demande. C’est du custom shop à la française.

En plus, ils viennent de sortir une gamme d’amplis terribles pour le blues rock et le jazz. Et leur look est super sympa (c’est l’ampli de la photo ci-dessous et on voit la strat Dupont sur son stand également). Par contre, pas moyen d’avoir un prix, M DUPONT discutait business. :-(

Ampli Dupont

Bon, il faut dire aussi que dans le coin des luthier, le meilleur côtoie le plus moche et parfois sur le même stand.

Par exemple sur le stand des guitares Kraken, des custom faites à la main … en Corée. Celles prises en photo sont pas mal et elles ont l’air de très bonne qualité pour le prix (entre 600 et 1 200 euros). Par contre, il y en avait une autre que je n’ai pas eu la présence d’esprit de photographier, une horreur en forme de Flying V avec des découpes immondes et finition en métal avec le flight case assorti. Seulement un billet de 3 000 euros !!! On peut la voir ICI.

Luthier1 Luthier2Kraken

Et médaille d’or du luthier le plus zarbi à ce monsieur tout prêt de la sortie (c’est un signe !!). Je laisse la photo parler d’elle même.

zarbi

YAMAHA

Certainement le plus gros stand de gratte du salon pour une seule marque … et on n’y a pas mis les pieds. Ça ne nous a pas attiré plus que ça.

GODIN

Pas grande nouveauté non plus au niveau guitare chez Godin, hormis ces belles jazz totalement acoustiques pour un prix raisonnable de 500 / 600 euros. Elles  semblaient sonner même dans le brouhaha ambiant.

Dans la dernière partie à venir, vous aurez droit à un reportage digne de Gala ou Voici pour le guitariste moyen, ce genre d’évènement étant l’occasion idéale de croiser des pointures en vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = quatre

cropped-logo2-blog-guitare.png

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !