Gibson pris en flag ?

Publié le novembre 23, 2009

Quand on est une grande marque de guitare, on a de gros besoin d’approvisionnement en bois. Et les bois utilisés en lutherie ne sont pas les même que ceux dont on fait les cagettes que l’on trouve sur le marché. On parle d’ébène, de palissandre indien ou de Rio, de bubinga, bref pas mal de bois exotiques ou rares. C’est aussi ce qui donne de la valeur aux instruments que nous achetons.

Le problème rencontrés par certains luthiers est de trouver ces bois d’exceptions. Il peuvent donc être tentés de passer par la bande pour se procurer cette précieuse matière première et il semble que c’est ce que Gibson a fait. Mais ils se sont fait prendre la main dans le sac.

Le U.S. Fish and Wildlife Service a fait une perquisition et saisi des pièces dans une usine de Gibson. La firme est soupçonnée d’avoir importé du palissandre de Madagascar en violation avec le Lacey Act (loi de protection de l’environnement américaine).

Apparemment, Gibson n’importait pas directement de Madagascar mais faisait un petit stop en Allemagne. Histoire de brouiller les pistes sans doute.

Via Pribek

A découvrir également

Comment choisir un système multiroom ?

Comment choisir un système multiroom ?

Le système multiroom est un dispositif de diffusion qui permet d’écouter de la musique simultanément dans plusieurs pièces. Il s’agit d’un ensemble...