[Interview] Charly et sa drôle de dame, un artiste à part, demain dans votre salon

J’ai eu le plaisir de lier connaissance avec Charly sur Twitter. Un artiste à part qui sur simple demande viendra animer chez vous une soirée vraiment pas ordinaire. Découverte.

Salut Charly, raconte-nous un peu qui tu es stp ?  Décris-nous ton style de musique aussi.

Je m’appelle Charly. Je suis chanteur guitariste et je joue ce que j’appelle de la Folk percussive. De la Folk (besoin que d’un texte et d’une guitare pour rassembler, partager des histoires, des idées; et pas que des chansons d’amour…) mais avec un côté plus rythmique, percutant. Sur scène, je suis accompagné de Gertrude, ma guitare centenaire et Mr Cigar Box, une boîte à cigare transformée en percussion. Ensemble nous formons le mono-trio : « Charly & sa Drôle De Dame ».

Comment as-tu commencé la guitare… puis songé à devenir artiste à part entière ?

J’ai commencé par le piano au Conservatoire puis comme beaucoup, à l’adolescence, j’ai appris la guitare sèche en autodidacte. Je gratouillais comme ça, juste quelques rythmiques de base et j’alternais entre guitare, piano, djembé et didgeridoo. Après le Bac, j’hésitais entre la philo et la musique. J’ai fait 3 mois de Fac de Philo et… j’ai tout plaqué pour choisir la musique ! J’ai beaucoup démarché les labels et éditeurs pour mon projet perso mais au fil des rendez-vous on me répétait qu’ils ne faisaient plus de développement d’artiste. On m’a proposé de faire des titres pour d’autres artistes mainstream. J’ai fait ça pendant 2,3 ans, je me suis perdu et puis j’ai saturé, j’ai tout stoppé jusqu’au jour où j’ai rencontré Gertrude, ma guitare de 122 ans qui a totalement changé ma façon de voir la guitare et la musique. Depuis, je ne la lâche plus.

De quelle manière Gertrude a t-elle ainsi changé ta vie ?

Parce qu’elle a changé ma façon de jouer, de composer de part sa sonorité, son ergonomie et son aura…. Son bois et barrages internes sont différents des guitares d’aujourd’hui (le palissandre brésilien est interdit à la découpe aujourd’hui et épicéa d’Adirondack + barrages parallèles), manche en V large ultra raide, petit format, etc…). Mon jeu s’est adapté à elle.

Et le nom de Gertrude, officieusement parce que je cherchais un prénom ancien un peu décalé, c’est le premier qui m’est venu. 😉

Globalement pas facile de vivre de son art aujourd’hui, y arrives-tu ? Petits jobs à côté ?

Je t’avoue que ça n’est pas le métier le plus stable mais c’est un choix de vie. En gros, il faut accepter d’être sur le fil constamment. Et oui, c’est mon métier à plein temps.  Je suis en auto-entrepreneur. Je me rémunère avec la vente des CDs, les concerts en appartement et les cours de guitare.

Ton concept de concerts en appart est super original on peut le dire. Quelle rétribution financière demandes-tu à tes hôtes ?

Charly-et-sa-drôle-de-dame-Folk-percussive-Google-ChromeJe fais tourner un chapeau et je vends des disques sur place. Ca me permet de casser la première barrière (du prix) et de faire découvrir mon concept plus facilement. Je ne serai pas autant relayé si mes concerts avaient un tarif fixe.  Ca pourrait bloquer les gens, surtout ceux qui ne m’ont jamais vu sur scène.

Et puis ça permet de ne pas tout mettre sur le dos de l’hôte. Déjà qu’il s’occupe des invitations… souvent il m’héberge quand c’est en dehors de Paris. Le chapeau est quelque chose de beaucoup plus participatif et engageant. Si les gens ont aimé et qu’ils souhaitent soutenir mon projet, ils donnent et/ou achètent un CD. Les gens sont souvent plus généreux qu’un programmateur de café-concert lambda… :p et puis c’est un bon moyen de jauger si on a été bon ou pas…

Quand c’est en dehors de Paris, il me suffit de réunir 2,3 dates d’affilée pour assurer les frais de déplacement. Jusqu’à présent, je n’ai jamais joué à perte. Je ne suis pas fou, comme tu dis, il faut bien manger !

Comment rencontres-tu et sélectionnes tes hôtes ?

Via le bouche à oreilles sur le web (Twitter, Facebook, et mon blog) et dans la « vraie » vie. Certains ont assistés à un concert en tant qu’invités et souhaitent en organiser un à leur tour. Ca fait effet boule de neige. NDLR : vous pouvez voir son teaser pour les concerts en appartement ici.

Tu avais un passage de prévu dans une émission pour M6 , ça donne quoi ?

Annulé. C’était pour un documentaire sur les artistes à domicile mais ils ont fait machine arrière 3 jours avant le concert que j’avais organisé spécialement pour l’occasion pour rentrer dans les délais de leur tournage… Au final, c’est pas plus mal. Je suis tombé sur ledit documentaire, il ne correspondait pas du tout à ce que je faisais. Il y avait des sosies de Johnny et Elvis, une chanteuse qui accompagnait un diner en amoureux. Pas du tout le même esprit que ce que je propose, qui est vraiment un concert à part entière mais à domicile.

—–
Merci à Charly pour nous avoir accordé cette interview. Vous pouvez le suivre sur Twitter ou sur son blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre × 7 =