[Test] Guitare Fretlight et Optek Music System #1: La guitare

J’ai reçu en direct des États-Unis, une guitare un peu spéciale. Ça faisait longtemps que je l’avais repérée et lorsque l’occasion de l’essayer s’est présentée, je n’ai pas hésité. Il s’agit de la Fretlight Guitar. Le concept de la guitare est simple : c’est une « vraie » guitare, mais qui dispose de diodes lumineuses sous la touche. La guitare sapin de Noël quoi :-). Une photo vaut mille mots, voici à quoi ça ressemble (photo du site de Fretlight).

Cette illumination est fort utile : lecture de « tablatures » sur l’ordinateur et surtout directement sur le manche de la guitare, positions de gammes et d’accords. Cela est d’autant plus vrai que la guitare vient avec un package incluant des logiciels maisons associant tablatures et vidéos, une version spéciale de GuitarPro6, et d’autres logiciels permettant aux débutants (et aux plus avancés) d’appréhender l’instrument et la théorie.

Nous allons passer en revue la guitare et le package de logiciels en deux épisodes.

La Guitare

La première impression en ouvrant le carton (oui elle est livrée en carton, mais bon ma Reverend aussi …) est bonne. Le look est sans faute et aucune imperfection ne saute aux yeux. Le côté rassurant de la copie de Strat déjà mille fois vue fait son effet. En plus, j’ai toujours bien aimé la couleur blanc crème Olympic White et avec le pickguard nacré, ça fait bien classe. L’impression se confirme quand on la prend en main. Pas grand chose à dire sur la lutherie d’un point de vue visuel. Par contre, la bête pèse son poids.

P1040979

P1040976

P1040966

Donc on a une copie de Strat (la référence de la guitare est FG-421), avec une configuration de micro SSH (simple – simple – humbucker), un sélecteur 5 positions et un chevalet fixe. Mon exemplaire de test est en plus pourvu d’un n-tune, qui est un accordeur embarqué dans la guitare (c’est une option) et dont les réglages se trouvent sur le potentiomètre de volume. Les deux autres potards sont les classiques tonalités agissant sur les micros grave et milieu.

P1040968
P1040972

La touche est dans une matière synthétique (of course pour laisser passer la lumière des LED) et je dois dire que ça m’a fait bizarre au début. Mais après quelques heures de jeu, on ne ressent plus de gêne. Le manche est confortable, pas le meilleur qu’il m’ait été donné de voir, mais tout à fait correct et il permet un bon jeu que ce soit en accord comme en solo. Toutefois, certaines parties de manche (vers la tête) ont gardé quelques aspérités que l’on sent sous les doigts quand on caresse l’arrière du manche. Rien de gênant pour jouer, mais quand même, c’est à noter.

P1040974
P1040977

Le gros point faible de cette guitare, ce sont ses mécaniques. La tenue d’accord laisse vraiment à désirer. Même après avoir « fait » les cordes d’Addario neuves qui sont montées d’origine (ce qui est un plus car elles sont très agréables), la tenue d’accord n’est pas formidable et le besoin d’un accordeur se fait sentir. Et l’accordeur justement, parlons en. Il ne me faisait pas bonne impression au début. J’avais du mal à accorder la guitare et elle me semblait fausse même après que toutes les diodes soient au vert. C’est peut être dû aux réglages d’usine, il y aurait sûrement quelque chose à faire de ce point de vue là, car je pense que l’action notamment pourrait être réglée plus basse. Surtout si on dirige la gratte vers un public de débutant. Bref, j’ai décidé de tester l’accordage avec mon accordeur habituel et je n’ai pas noté de différence notable (hormis la facilité d’utilisation). Donc il est assez efficace. Mais je préfère malgré tout mon accordeur externe. Question d’habitude sans doute.

Passons maintenant aux sons disponibles. Plutôt que de faire un test moi-même, il y a une vidéo de comparaison entre cette guitare et une Strat standard sur le site. La voici.

 

Test de la Fretlight vs Fender Strat

Je trouve personnellement que la Strat sonne mieux, mais on ne peut pas dire qu’elle sonne mal. Les sons sont corrects pour la gamme de prix (429 dollars) et l’ajout d’un double en aigu ouvre des possibilités sonores vers plus de disto. Les sons sont peut être un peu plus criards, mais rien de rédhibitoire dans cette gamme de prix.

Le potards répondent bien et le volume est même très agréable à manipuler, presque sans friction. A noter quand même que sur mon modèle, il y a un problème de masse, la guitare buzze franchement.

Dernière précision, le son sort d’une sortie jack tout ce qu’il y a de plus standard, mais la magie réside dans une prise midi se trouvant sur la tranche de la guitare et qui avec le jack (fourni) permet de brancher la guitare à un port usb de PC ou Mac pour utiliser la fonction lumineuse et les logiciels.

P1040975

Pour

  • Lutherie et micros corrects pour le prix
  • Belle guitare esthétiquement parlant
  • Cordes D’addario

Contre

  • Tenue d’accord / Mécaniques
  • Réglages d’usine perfectibles
  • Livrée en carton

Dans la deuxième partie de ce test, nous verrons la partie logicielle fournie avec la guitare, ce qui en fait un objet à part.

Si vous voulez voir les photos en plus gros plan, rendez-vous sur mon Flickr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + 9 =

cropped-logo2-blog-guitare.png

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !