[Musik Messe] Mes coups de coeurs #1

Netgui et moi n’avons finalement pu profiter du Messe en toute liberté qu’une petite journée, donc vous n’aurez dans les lignes qui vont suivre qu’une infime partie de ce qui est présenté au Messe. Mais ce n’était pas notre but non plus, donc ça tombe bien. Je veux seulement vous faire partager ce qui m’a tapé dans l’oeil lors de nos quelques heures passées à arpenter les allées du Hall 4, celui des guitares. Et autant vous prévenir, une journée pour couvrir l’ensemble des stands de guitares, c’est laaaargement insuffisant. Et pour peu que l’on s’arrête par ci par là pour tailler une bavette, essayer du matos ou regarder une démo ou un showcase, ça passe très vite.

On commence par le stand VOX, qui est l’un des premiers que j’ai visité. Une bonne partie des guitares étaient en libre accès, ce qui est toujours sympa et ils distribuaient des médiator, ce qui tombait bien puisque j’étais à cours … A près en avoir joué 2 différentes (les 22 et 33 series), je peux vous dire que ces guitares sont vraiment excellentes et on s’aperçoit que les productions asiatiques tiennent vraiment très très bien la route.

Il y a plusieurs choses qui m’ont plu sur ces gratte : les micros d’abord qui sont originaux (mélange de double rail et de plots magnétiques classiques) et qui sonnent, l’électronique est également bien pensée (avec un split convaincant). Le talon de la guitare et l’accès aux aigus ainsi que les mécaniques et le hardware sont également originaux mais surtout vont dans le sens du guitariste. Vraiment de bonnes guitares, avec un bon look en prime.

Vox booth

Vox booth

Vox booth

Les petits Amplugs que je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer et qui équipaient toutes les guitare mises à disposition sur le stand sont également du matériel de bon niveau. Il ne faut pas se fier à leur taille ridiculement minuscule, le son qu’ils délivrent est vraiment de bonne qualité. Le seul problème finalement, c’était le fil du casque qui faisait ch…

Autre bon point sur ler stand toutes les guitares étaient aussi équipées d’un accordeur pince fixé sur la tête des guitares. Une excellente idée, car s’accorder à l’oreille, déjà tout le monde ne sait pas le faire et en plus, dans le brouhaha ambiant, c’est encore moins évident. Comme en plus, ils étaient situés à côté de stand de percussions, je vous laisse imaginer l’ambiance sonore.

Toujours chez Vox, j’avais remarqué de par sa taille le Lil Night Train qui est un ampli à lampes (2 watts !!!) mais d’une taille rikiki. Il suffit de regarder la photo de la bête avec ma main à côté pour se faire une idée. Et je n’ai pas de grandes mains.

Vox booth

Mon deuxième coup de coeur, c’est le plus gros, c’est Fibenare Guitars.

Le samedi, à la toute fin du Salon, nous étions en train de terminer péniblement notre tour d’horizon, quand j’ai eu l’oeil attiré par le stand d’un luthier, qui s’avèrera être hondrois, Fibenare Guitars. Un rapide coup d’oeil suffit à se faire une idée, les guitares sont originales, sans être affreuses et surtout, elles sont quasiment toutes vendues, ce qui est plutôt bon signe. J’engage la conversation et le luthier m’apprends que TOUT est fabriqué maison : le hardware (sauf les potards et la petite électronique), les micros, la lutherie. Ils conçoivent et fabriquent toutes leurs guitares de A à Z. Impressionnant.

Deuxième claque quand il me propose de jouer l’une d’elles (un modèle Erotic junior, manche collé avec un seul humbucker en aigu et une finition naturelle). On a l’impression d’avoir une guitare en carton, tellement elle est légère. Pourtant elle était en korina et n’était pas creuse. Je ne sais pas comment ils réussissent ce tour de force, mais en tous les cas, la prise en main est très agréable. Petite apréhension au moment de brancher (dans un énorme stack à lampes Zander dont les lampes changent de couleur !! Ambiance Jacky Tuning), mais les appréhension s’évanouissent immédiatement laissant place à un large sourire béat …

FIbernare booth

Troisième claque. Elle sonne !!! En clair, en crunch et en saturé (dans la limite des styles que je joue), c’est un sans faute. Mais surtout, le fait d’avoir un seul micro n’est pas handicapant du tout et c’est ça qui m’a scotché le plus. Car le micro est splittable et les potards de volume et de tonalité sont super exploitables. Et c’est un doux euphémisme car j’avais presque un son de micro grave en jouant avec la tonalité. Sans parler du son qui s’éclaircit quand on baisse le volume en saturé.

Vous avez compris que je suis tombé amoureux et que si j’avais eu les crédits, je serai reparti avec. D’autant plus que le monsieur me faisait un prix 😉 Le tarif affiché pour cette merveille était quand même de 1 900 euros, ce qui n’est pas donné. Mais dieu que c’est du beau boulot … A noter qu’ils font aussi dans les fréquences graves pour ceux qui aiment.

FIbernare booth

FIbernare booth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre l\'énigme pour poster svp : *

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !