MusikMesse 2011, c’était comment ?

Quel week-end les amis ! Imaginez le Salon de l’Auto à Paris mais remplacez les bagnoles par des guitares et vous aurez une idée de la dimension de l’évènement MusikMesse. Enorme, tout simplement énorme. Et je ne parle pas que de la surface utilisée par les exposants du monde entier (on a rencontré des japonais,des chinois, des hongrois, des anglais, des américains etc…) mais par le niveau des exposants. Niveau compétence c’est du lourd, du très lourd. Avant de rentrer dans le vif du sujet et de parler guitare dans de prochains billets, j’ai eu envie de vous faire partager un peu de l’ambiance générale de cette grande foire.

Mais commençons par le commencement. Les 2 Guillaumes du Blog Qui Gratte étaient invités gracieusement par la marque Line6 à ce MusikMesse 2011. L’occasion de les remercier encore une fois et sans flagornerie pour une organisation impeccable et une disponibilité de tous les instants.

Départ de Paris à 5:00 du mat, born to be wild, heavy riders, pedal to the metal. Direction Francfort, Allemagne schnell !
Les allemands font bien les choses, on croise Ramstein en route, à un « m » près c’est la bonne direction pour le salon de la musique, schön !


On roule à 350 Km/h dans notre deuche, c’est à peine si on a le temps de photographier le panneau.

On arrive à Francfort pile à l’heure. C’est joli. Un mélange de New-York pour les gratte-ciels et d’Europe occidentale pour les espaces publiques verts et bien entretenus. Un peu tranquilou quand même, on est pas à Copacabana, Francfort c’ets la première place boursière d’Europe.

Les Exposants du Messe sont répartis dans plusieurs halls de 2 ou 3 étages. La guitare à elle seule représente 1 hall et demi (voire même plus) car la partie acoustique est séparée de la partie électrique.

Ci-dessous le hall 4, celui des guitares et basses électriques. Juste en face sous la tente, la salle de concert avec 3 scènes et what mille décibels.


Yamaha a lui seul occupe un hall entier. Un bien bel espace mais pas le plus réussi… faute de place. Trop d’instruments en tout genre sérrés les uns à côté des autres tant la marque est présente dans plusieurs corps d’instruments et avait des nouveautés à présenter : nouvelle batterie DT Xplorer, nouvelles guitares Pacifica, piano etc… Du coup difficile d’essayer quoi que ce soit car chaque instrument n’était pas facilement disponible.

Le MusikMesse ce sont aussi pas mal de concerts bien entendu. J’ai pu assister à une rapide show de Andy Timmons pour Ibanez et Orianthi pour PRS.

Sous le regard bienveillant de Paul Smith…

Le MusikMesse c’est aussi l’occasion de rencontrer des blogueurs de talent, par exemple ci-dessous pour une pause bien mérité sur le stand Line 6 et de façon non-exhaustive : Jérôme de Jeuxdecordes.fr en plein shred, Semi de Muzicosphère en pleine paparazite et Guillaume du BQG en plein effort.

Line6 avait organisé une vraie « Blogference » où de nombreux blogueurs guitare et animateurs de forums d’Europe (France, Allemagne, Pays-Bas, Angleterre) se sont rencontré pour parler chiffon. Une petite photo de famille (cliquez pour faire zoomette et merci à Jérôme de Jeuxdecordes.fr pour le montage)

Tous ce beau monde a pu s’entretenir avec de hauts responsables de Line6 pendant quelques heures, globalement des questions très pointues sur la stratégie de la marque, le nomage des produits, ceux à venir, la philosophie de la marque etc…

Ci-dessous Steve DeFuria, Vice Président chargé de la Stratégie nous expliquant le positionnement de la marque et ses origines.


Voilà pour ce petit point global sur un fameux week-end. Si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver plus de photos sur le Flickr ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 6 = null