Les Stones étincelants dans « Shine a light »

Si vous voulez passer 2 bonnes heures et en prendre plein les mirettes, allez tout de suite dans le cinéma le plus proche pour voir Shine a light.

Pour résumer, on pourrait dire que Shine a light c’est un concert des Stones filmé par Scorcese. Mais ça sonne un brin plat comparé à la puissance des photons et des décibels que vous allez vous prendre dans le crâne.

Jamais concert n’aura été filmé comme celui çi. Normal, Scorcese prend un malin plaisir à contourner les codes en vigueur : point de gros plan sur les doigtés des guitaristes (snif d’ailleurs), point d’image fixe plus de 3 seconde, pas de traveling sur le public en furie etc… Là c’est une bombe de 2 heures – nommée Michael Philip Jagger – qui déroule son répertoire à 200 à l’heure, virevoltant, déchainé au rythme des prises de vues… devant un parterre d’invités triés sur le volet (Famille Clinton, même belle-maman est là).

Ne loupez sous aucun prétexte le duo avec Buddy Guy. Ce mec n’en finit pas de me donner des frissons. Un coffre de stentor, des éclairs de guitare, un charisme statuaire etc…

Et le tout est filmé par 16 caméras qui n’ont rien loupées du spectacle. Chaque image pourrait être une photo, un poster, un ultimatum aux autres groupes de rock. En résumé, allez le voir, c’est une place de cinoch bien amortie. Et au passage le double CD live du concert est dispo dans les bacs, c’est une merveille.

Et pour le plaisir, la bande annonce du « film »:
httpv://www.youtube.com/watch?v=276YvPgwGQA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf − = 6