Test de l’overdrive T-rex Moller 2

Le constructeur danois T-rex nous a gentiment fait parvenir deux pédales que nous nous sommes fait une joie de tester.

Ces tests seront divisés en deux courts billets pour la lisibilité.

Dernière note : n’ayant pas de matériel d’enregistrement correct à disposition je mettrai dans la mesure du possible des vidéos montrant les capacités des bestioles.

T.Rex-Moller-cut

Une pédale ? Non, deux !

Premièrement, et avant d’aller plus loin il est bon de noter que la Møller 2 rempli deux rôles bien distincts. Le premier est évidemment celui d’overdrive, puisque c’est pour ça qu’on a déboursé nos deniers ! Mais c’est aussi une pédale qui peut être utilisée uniquement en tant que Boost, et ça mes amis c’est un joli petit bonus.

Cette fonctionnalité de Boost a son potentiomètre de réglage bien à elle et est dissociée de la partie Overdrive (i.e. : elle peut être activée que l’overdrive le soit aussi, ou non).

Le boost est peut aller jusqu’à 20dB, et est assez transparent, ce qui est très appréciable.

Pas un dinosaure

Mais la partie qui nous intéresse vraiment ici, c’est l’overdrive. N’ayant pas testé la møller première du nom nous ne pourrons pas poser de comparaison (non, le 2 c’est pas juste pour faire joli), mais, spoiler alert, nous avons plutôt été convaincus de ce que nous avons eu sous le pied !

Elle a tous les contrôles d’une grande : Gain, Tone et Level pour les fonctionnalités qu’on connaît bien. Mais ce qui est vraiment intéressant sur cette pédale c’est le potentiomètre de Mix qui permet de doser le mélange entre le signal dry (avant overdrive donc) et wet (avec l’overdrive) et qui du coup permet d’avoir un son qui garde une certaine partie du son clair de la guitare.

Avoir cette possibilité permet de régler son son plus finement, et surtout de garder un peu du caractère clean de sa guitare en lui rajoutant juste ce qu’il faut de drive pour se faire plaisir !

Du caractère

Les potentiomètres de réglage ne sont pas là juste pour faire joli et permettent vraiment de façonner son son comme on l’entend.
Une fois le gain poussé, la pédale montre tout son caractère et vous offre un drive de grande qualité allant du très léger au drive plein de caractère (mais encore loin de la distorsion) pour les plus hargneux d’entre vous.

Si jamais vous trouvez qu’il en manque, vous pouvez même rajouter un peu de boost sur les basses fréquences avec le switch de Bass boost qui se trouve au milieu. J’aime le son de ma guitare sans boost sur ce range de fréquence donc je n’ai pas beaucoup utilisé cette fonctionnalité mais l’equalisation est de qualité et efficace (mais pas réglable : on aime, ou pas).

Verdict

En peu de mots : c’est top !
Quelques réserves pour la couleur de la pédale qui jure un peu au niveau des yeux, mais c’est du bonheur pour les oreilles. La qualité de fabrication est au rendez-vous et les diodes sont assez puissantes pour être vues sur scène même dans le noir le plus total.

Au niveau des prix, cette pédale fait plutôt partie du haut de tableau mais on peut encore trouver bien moins intéressant pour bien plus cher. à 189 euros (chez des amis allemands 😉 :wink wink:) c’est une sacré affaire !

J’aurais aimé tout de même que la pédale soit True Bypass, ce qui peut poser problèmes dans certaines configurations.

En dehors de ça, c’est du tout bon. Si vous cherchez une overdrive de qualité dans ces prix là, faites au moins le test. Je pense que vous serez ravi 😉

Test vidéo

Comme annoncé en préambule, je n’ai rien enregistré mais je vous mets ici une vidéo issue du site de T-rex directement. Enjoy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× trois = 15

cropped-logo2-blog-guitare.png

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !