Comment développer plus rapidement sa vitesse à la guitare (avec moins de tensions)

Dans mon article, « Découvres les tensions qui t’empêchent de progresser », j’expliquais comment prendre conscience des sensations de gêne et de tension que tu peux ressentir en pratiquant ou en jouant de la guitare.

rockmyguitar La raison pour cela est très simple. Tant que tu ne prendras pas conscience des tensions qui te gênent, tu ne pourras pas ressentir les sensations que peut avoir un bon joueur et qui te permettront de bien jouer. Je compare souvent ces sensations avec un sentiment de légèreté incroyable. En effet, une fois que tu commenceras à les ressentir, et que tu les développeras en t’entrainant de la bonne manière, elles te paraitront de plus en plus incroyables. Ce sentiment de légèreté, c’est ce qui te permettra de jouer rapidement et avec précision.

Malheureusement, très peu de guitaristes savent comment s’entrainer correctement, et beaucoup trop développent « une « tension incroyable et paralysante »à la place d’une « légèreté incroyable ».

Pourquoi maitriser les tensions de son corps est-il si important ?
Pour poser la base de cette discussion, je vais citer un extrait du livre de Jamie Andreas :  « Le Secret des (Vrais) Guitaristes ou les principes pour une pratique correcte de la guitare » :
L’état relatif de tension ou de détente des muscles est une des choses dont il est le plus difficile d’être conscient. J’ai déjà vu une personne jouer avec tellement de tension dans son épaule droite qu’elle l’avait hissée à hauteur du lobe de l’oreille. En voulant l’aider, je le lui ai fait remarquer lorsqu’elle eut fini de jouer. J’ai fait redescendre son épaule de quelques centimètres pour retrouver sa position normale, elle me dit alors que j’avais tort et qu’elle n’était pas contractée, mais très détendue ! Le bon entrainement, c’est connaitre la bonne chose à faire et s’assurer ensuite que ce soit bien ce que les doigts font !

La force de l’habitude
La raison pour laquelle elle se sentait « très détendue » est que nous nous habituons très rapidement à tout ce que nous expérimentons, et le considérons ensuite comme normal. Nous ne remettons jamais en cause la tension que nous rencontrons en apprenant de nouvelles techniques à la guitare ;, nous considérons d’ailleurs que cela fait partie du jeu. Et c’est souvent le cas, mais il n’est pas nécessaire que cela continue à être aussi ardu. Nous pouvons apprendre à faire les mouvements avec moins d’effort (c’est d’ailleurs le but de ce livre que de vous aider à y parvenir).

Cependant, lorsque nous essayons un nouveau mouvement, il est souvent impossible de le faire sans un excès de tension. La faute que nous commettons est de croire que la tension est inévitable. Nous ne réalisons pas que nous pouvons obtenir le résultat que nous souhaitons sans dur labeur et surtout sans excès de tension. La plupart du temps, il est simplement nécessaire de développer ses muscles et sa souplesse. Cela est rendu possible par une approche correcte.

guitare-jouer-viteÉvidemment, à mesure que nous continuons à tenter la nouvelle technique et à penser que la fatigue et l’effort que nous ressentons sont essentiels pour faire ce que nous essayons de faire, l’effort s’ancre dans notre approche et crée encore plus de fatigue et de tension. Nous créons donc un cercle vicieux menant à la frustration et à la mauvaise pratique de la guitare.
La tension supplémentaire dans les muscles, ce que tout guitariste confirmé sait être la cause numéro un des difficultés de jeu, est pour nous difficilement perceptible. Généralement, nous ne sommes conscients que du résultat de cette tension, c’est-à-dire de la faute que nous venons de commettre. Il arrive souvent que nous ne l’identifiions même pas, car nous commençons à filtrer ces désagréables rappels de nos difficultés.

Comment ne pas développer de tensions ?
Comme nous le verrons bientôt, la solution pour gérer ces « erreurs » causées par la tension est de REPETER LE MOUVEMENT EXTREMEMENT LENTEMENT, en se concentrant grandement sur la relaxation de tous les muscles. À chaque répétition, les muscles doivent apprendre à se déplacer de façon détendue afin de produire le résultat que vous souhaitez.

En conclusion, les principales sources de nos problèmes à la guitare, ce sont :
•    le manque de compréhension du fonctionnement de notre corps en relation avec notre esprit
•    le manque d’attention volontaire de notre part pendant que nous nous entrainons

La première étape pour remplacer la tension par la légèreté, c’est de prendre conscience des tensions qui sont dans notre corps. La seconde étape c’est de les remplacer par des sensations de légèreté. En faisant cela, tu commenceras à constater d’important progrès technique (c’est ce que j’appelle aussi progrès verticaux ou croissance verticale du jeu par opposition aux progrès horizontaux qui correspondent à ton répertoire).

Puisque de très nombreux guitaristes n’ont pas conscience des tensions qu’ils ont dans leur jeu et encore moins des sensations de légèreté qu’ils devraient développer, voici un exercice très simple pour commencer à les expérimenter.

Quand tu vois un bon joueur et que ce qu’il fait a l’air facile, c’est parce que c’est facile ! À condition d’avoir développé les sensations de «légèreté incroyable » dont je viens de te parler.

Découvrir les sensations du « doigt léger »
La première étape pour découvrir les sensations de «légèreté incroyable» passe par la découvert du « doigt léger ». Le « doigt léger » est un doigt complètement détendu posé sur la corde et porté par celle-ci. Il ne repose sur la corde qu’avec son propre poids, sans aucune autre tension. Il n’appuie sur la corde que si tu lui dis de le faire.

Pour découvrir ces sensations, fais l’exercice suivant :
1.    Lève ton bras devant toi sans guitare et maintiens l’index de ta main gauche entre le pouce et l’index de ta main droite. Détends complètement l’index de ta main gauche et secoue-le à l’aide de ta main droite. Tu obtiens alors un « DOIGT LEGER ».
2.    Ensuite, touche la paume de ta main droite avec ton index gauche. Soulève-le de deux centimètres au dessus d’elle. Laisse-le maintenant tomber de tout son poids sur ta paume. Il doit l’atteindre de façon très légère sans exercer de pression sur elle. C’est ainsi que le doigt doit être lorsqu’il touche la corde.
3.    Maintenant, prends ta guitare et positionne ta main gauche pour que l’index soit aligné avec la neuvième frette. Place tes doigts de façon détendue au-dessus de la sixième corde. Laisse ton majeur léger, détendu, tomber sur la sixième corde derrière la 10e frette de façon à ce qu’il touche la corde sans y exercer de pression. Regarde la corde sous ton doigt et observe la distance entre la corde et le manche. Vérifiez que la corde ne descend absolument pas vers la frette.
4.    Lève ton doigt de deux centimètres puis replace-le sur la corde de la même manière. Répète l’opération encore et encore : toucher la corde avec le Doigt Léger, le retirer puis la toucher à nouveau. Ce mouvement est appelé « FINGER FLAPPING. Fais ceci plusieurs fois avec chaque doigt tous les jours. Sois vigilant à garder les doigts inactifs aussi détendus que possible lorsque tu touches la corde avec le doigt actif. Cela te permettra de t’habituer à la sensation de complète relaxation et d’y devenir très sensible avec le temps.

Cette sensation de légèreté correspond à la situation dans laquelle tes doigts seront lorsqu’ils toucheront pour la première fois la corde, et c’est la sensation à laquelle ils retourneront quand ils se libéreront d’une note. Cela leur permet de se préparer pour leur prochaine tâche. Beaucoup de gens ne ressentent jamais cette sensation de légèreté et jouent avec des doigts tendus en permanence. Leur musique en pâtit énormément.

Cet exercice est ce que j’appelle un exercice de base dans mon livre, c’est-à-dire qu’il doit être fait régulièrement. Peu importe le temps que tu y as consacré, il te permettra d’augmenter ta prise de conscience des sensations correctes et nécessaires que tu deviennes bon ! Apprendre à ressentir ces sensations tout au long d’un morceau puis qu’elles fassent partie intégrante de ton jeu, demande quelques efforts pas toujours simples, mais cela en vaut la peine et il faut bien commencer quelque part !

Le secret de la vitesse à la guitare
Maintenant, tu dois te dire, cet article est sensé parler de vitesse et pour le moment, je n’ai pas vu la moindre allusion à ce sujet 😉 Voici pourquoi :
La vitesse, ou la capacité d’exécuter des mouvements rapidement et avec précision est simplement le résultat d’une pratique correcte et continue qui favorise les sensations de «légèreté incroyable ».

Si tu développes des « tensions incroyables » à chaque fois que tu t’entraines, tu vas finir par en pâtir. Pour faire une analogie, pense à marcher et courir. Est-ce qu’un jeune enfant peut faire de la course à pieds ? NON, il arrive juste à se tenir debout, puis à placer un pied devant l’autre, puis à coordonner ses mouvements pour se déplacer et finalement parvient à marcher. Une fois que cela est correctement maitrisé, ne t’inquiète pas ! Courir devient pour lui un « jeu d’enfant » !

De la même manière pour apprendre à jouer vite, tu dois d’abord poser les bases de cette vitesse en diminuant au maximum les tensions qui entravent tes mouvements et en développant les sensations de légèreté qui te permettront de jouer rapidement et avec précision.

2 principes clés pour devenir meilleur à la guitare
Pour conclure, je voudrais te rappeler 2 des principes que tu peux retrouver dans la méthode de Jamie :

Principe n°1 : Le premier outil dont tu as besoin dans ta pratique de la guitare, c’est un esprit conscient, ouvert et attentif.

Principe n°3 : C’est en étant attentif pendant ta pratique et en infusant une attention consciente dans tes doigts que tu développeras un meilleur contrôle.

———-
Cet article t’as été proposé par Edouard de La Guitare Pour Tous et Guitare Débutant
Images proposées par Imagerymajestic sur Free Digital Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + 9 =

cropped-logo2-blog-guitare.png

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !