[REVIEW] Ludovic Olivieri : la guitare éclectique

J’écoute un CD en boucle depuis quelques semaines sans avoir le temps d’en faire une revue, quelle frustration. A la faveur des vacances voilà une bonne chose de faite ! Et c’est du lourd !

Ludovic Olivieri est un guitariste français – stéphanois même, et en bon lyonnais ca me plait ça ! – qui gagne a être connu. Son dernier album instrumental « Thet » est un florilège guitaristique de haute volée. Difficile de lister les influences que j’ai pu dénoter en écoutant l’album. On pourra tout de même citer Satriani pour le sens du riff, Larry Carlton pour les envolées lyriques, AC/DC pour le rock et même Steppenwolf pour le côté hard rock qui fait mouche ! Bref, en résumé c’est multiple et très riche. De quoi ravir tous les fans de guitare que nous sommes.

A titre personnel j’ai adoré cet album pour son sa richesse musicale. On ne se lasse pas une seconde. Ludovic Olivieri ne se contente pas de poser une grille en boucle, chaque mesure est un renouvellement, il y a une surprise à chaque instant : un coup il passe en taping, un coup il change de mode, un coup il insiste sur le riff de base, un coup c’est une variation rythmique, un coup c’est la basse qui s’exprime etc… et ca tout du long de chaque morceau et sans jamais se répéter mais sans non plus chercher à faire de l’esbroufe technique : chaque variation à un but avisé… le tout bien soutenu par la section rythmique.

Vous l’aurez compris je recommande chaleureusement cet album qui ne coute que 12 euros en plus, c’est donné ! Vous pouvez vous le procurer ici.

Pour écouter quelques extraits de l’album Thet c’est ici que ca se passe.

Et gâteau sur la cerise, LA Chaîne Guitare propose une belle interview de Ludovic Olivieri à écouter ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq × = 25