Spotify réduit son offre gratuite à 10 heures par mois et 5 écoutes

Une nouvelle vient de tomber : Spotify va désormais limiter son offre gratuite à 10 heures par mois et 5 écoutes par morceau.
Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Cela dépend du point de vue.

Spotify a construit sa notoriété sur un service de bonne qualité. Aujourd’hui le nombre d’utilisateurs gratuits est conséquent. En changeant de modèle économique Spotify reconnait implicitement ce que de nombreuses critiques signalaient depuis un moment : les artistes ne gagnent QUE DALLE avec ce système. Désormais, des millions de clients gratuits vont quitter la navire ok… mais ils seront sans doutes quelques centaines de milliers aussi à opter pour l’offre payante un peu plus rémunératrice pour les artistes on l’espère.

Sur le fond cependant, le geste de Spotify est compréhensible. Sur la forme, il est maladroit.  Prendre en otage des clients fidèles avec 5 écoutes par mois est-ce sérieux ? C’est du Pascal Nègre dans le texte… Résultat : une colère bien légitime visible dans les commentaires sur le blog de Spotify.

A titre personnel, je fais mes valises pour Deezer ou tout simplement pour iTunes car cette limite de 5 écoutes est mal calibrée. Qui a envie de recevoir un pop-up à chaque fois qu’il a le malheur d’écouter un titre pour la 6ème fois, quelle frustration. et quelle dégradation de l’expérience utilisateur.. où est le plaisir ! J’aurais vraiment préféré une limite de 5 heures d’écoutes par mois mais aucune limite sur le nombre d’écoute d’un morceau unique ! Bref, j’ai el sentiment qu’on massacre sur l’autel des Majors une idée géniale.

L’argument de base qui consiste à dire que si on rechigne à payer 10 euros par mois (soit le prix d’un seul CD) pour de la musique en illimité c’est qu’on est un pleurnichard et un pirate en puissance. C’ets un argument valable pour de gros « consommateurs » de musique qui ont tout à y gagner effectivement, mais il est mauvais pour les « consommateurs » de musique occasionnels. Ceux qui achètent moins de 1 CD par mois car ils écoutent moins de 10 morceaux nouveaux par mois n’ont pas intérêt à payer pour spotify. Or ils sont bien plus nombreux ! Preuve en est le succès du téléchargement sur mobile à des prix pourtant exorbitants.

Dans mon cas un CD par mois est amplement suffisant. Il m’a fallu 3 mois pour décortiquer mon dernier Thelonious Monk ou mon dernier Dream Theater alors de l’illimité mensuel, quel intérêt pffff. Encore une fois, l’offre de Spotify est simplement mal calibrée. De plus, allez trouver les Red Hot ou Metallica sur Spotify…  sans parler des milliers d’artistes moins connus qui n’y sont pas.

j’attends avec impatience vos commentaires et idées neuves pour en discuter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − sept =