[Review] Concert de Bjorn Berge au New Morning le 20 novembre 2010

J’ai eu le plaisir à la suite de notre visite au salon Music & You d’enchainer sur un très bon concert de monsieur Bjorn Berge au New Morning. Le plaisir était d’autant plus grand que j’ai partagé mes places avec Alex de Guitarschoolgarden, dont j’avais fait la connaissance IRL plus tôt dans la matinée (si vous ne connaissez pas son blog, allez y faire un tour vous ne serez pas déçus du voyage).

P1020277

La première partie a été assurée avec brio (et dans un autre registre) par Yules (des connaissances de notre ami Jipes). Seulement deux personnes sur scène (équipées d’une Guild électro-acoustique et d’une basse hollow body, ainsi que d’un tambourin, d’un harmonica et un petit xylophone), mais elles nous ont régalées avec un set de 40 minutes pop country rock très bien jouée. Les harmonies vocales notamment étaient vraiment très bonnes et j’avoue que je n’aurais pas été contre un petit peu plus. Comme un petit goût de pas assez.

P1020273

P1020260

P1020261

Le temps de débarrasser les instruments, et de mettre une chaise et voilà la scène prête pour l’homme du nord. Il débarque avec ses deux guitares (un 12 et un 6 cordes) s’assoie et nous sommes prêts à prendre une leçon et une bonne claque (sonore).

P1020280

Je ne connaissais Bjorn Berge que sur disque. Je savais qu’il était une sorte de grand viking que l’on penserait plus accro au heavy metal qu’à la 12 cordes (rapport aux tatouages qui ornent ses bras) et pourtant c’est bien sur cet instrument à l’image désuète qu’il a jeté son dévolu. Et croyez moi, Bjorn en fait une machine à graou assez phénomènale. Le volume sonore dégagé par une simple guitare acoustique est tout simplement assourdissant.

P1020279

Mais au delà de ce volume, ce qui frappe chez le bonhomme c’est la grande maitrise instrumentale et le toucher très fin qui contredit une fois de plus son apparence. Il arrive à passer simplement avec sa main droite du pianissimo presque inaudible au déferlement de décibels. C’est d’ailleurs à mon sens une des choses qui fait que ses chansons ne sont pas lassantes, car malgré tout on n’a affaire qu’à un gars seul avec une guitare sèche et un micro. Au bout d’un moment on pourrait tourner en rond. Mais la lassitude n’arrive pas et on remue sur son siège pendant une grande partie du concert, on tape des pieds, des mains, sur son voisin (ah non désolé). Et en plus il fait le show, plaisantant avec le public, jouant la guitare sur les genoux, …

P1020294

Comme je le disais en préambule, je ne connaissais que les disques du monsieur et j’ai reconnu la presque totalité des chansons jouées pendant le set. D’ailleurs, une de ses grandes spécialités c’est la reprise de chansons pop à la sauce 12 cordes (jetez une oreille à son album « I Am The Antipop ») et nous y avons eu droit bien sûr. Notamment en clôture du concert, avec un medley de ses propres oeuvre et une version énervée de Ace Of Spades de Motorhead.

Bref, je ne saurais trop vous conseiller chaudement d’aller voir Bjorm Berge en concert si par bonheur il passe pas loin de chez vous.

Si vous voulez voir plus de photos, elles sont sur mon Flickr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = treize

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>