[Review] Steve Lukather en concert au Forum de Vauréal le 24 avril 2010

Samedi dernier, j’ai été convié à assister à un concert très spécial, qui avait lieu au Forum de Vauréal. Steve Lukather était en tournée dans toute la France au mois d’avril et il nous a fait le plaisir de venir jouer quelques morceaux live en région parisienne. Vous imaginez bien que je n’aurais raté ça pour rien au monde.

J’ai d’abord été étonné du monde qui attendait pour le voir jouer dans cette petite salle. Une queue de plusieurs centaines de mètres s’étalait dehors. Heureusement que le beau temps était au rendez-vous. Résultat, la salle était blindée et votre serviteur (qui fait un bon 163 cm les bras levés) s’est retrouvé placé à la moitié de la salle avec juste tous les mecs de plus d’1.90 devant lui. On dirait qu’ils le font exprès … Donc, pas moyen de voir ne serait-ce qu’un petit bout de la scène. Grrrr. Mais, le Forum a prévu un écran géant qui heureusement était placé juste sous mon nez. Donc toutes les photos de ce billet sont en fait des prises de cet écran. Des print screen en quelque sorte ;-).

Steve étant venu comme qui dirait les mains dans les poches niveau band, il a été accompagné par Aymeric Silvert et son groupe qui ont débuté la soirée par un set de 45 minutes. Autant commencer tout de suite par les mauvais aspects de la soirée, le son n’était pas terrible pour cette première partie. Je pense que l’ingé son s’est fait la main pendant leur set, ou alors il était payé par Steve pour les saboter ;-). La basse saturait, on entendait trop la batterie et un poil pas assez la guitare, il y avait un problème de buzz sur les guitares. La voix était aussi sous mixée. Bref, pas la top expérience. Et comme me le disait Yann, mon compagnon pour la soirée, si nous trouvons le son dégueu, il y a des chances que dans les retours ce ne soit pas mieux, voire pire.

Et bien malgré ces conditions assez calamiteuses, le set était agréable. Les chansons (toutes des compositions d’Aymeric il me semble) étaient variées (peut être trop d’ailleurs) et bien interprétées. Le groupe est solide (et il l’a d’ailleurs prouvé par la suite avec Steve). Tous les instrumentistes sont excellents. Mention spéciale à Aymeric qui chante et joue sa guitare en même temps, et on peut dire qu’il manie l’instrument très bien. Comme je le disais les morceaux étaient variés et Aymeric nous a fait une démonstration dans les styles de Malmsteen, SRV, j’ai aussi entendu du Jeff Beck et du Lukather (évidemment) dans son jeu, mais on a eu aussi droit à un morceau de pure country. Le public a vraiment bien accroché et les applaudissements étaient nourris et sincères au moment de laisser la place au MC de la soirée.

Niveau guitare, Aymeric nous a sorti une magnifique Axis avec table en érable ondé couleur miel, double humbucker et piezo (qui ne m’a pas plus d’ailleurs le piezo). Il avait aussi une Silhouette que je soupçonne Special de couleur Pearl Purple (aubergine) avec 3 simples bobinages. La même que la mienne mais en touche érable. Et bien elle sonne !!

Après 30 minutes de pause, le temps d’aller se chercher une boisson, voilà Steve qui déboule sur scène. La soirée était sponsorisée par Ernie Ball Music Man, donc nous avons eu droit à un petit speech sur la qualité (réelle, j’en ai une et je confirme) des guitares de la marque. Et ensuite, c’est parti mon kiki.

Steve à commencé par une chanson soft et planante avec un jeu tout en finesse dans le style de Jeff Beck (encore lui). Vraiment une entrée en matière idéale pour cette soirée. Et ce son… Alors oui, là, bizarrement, le son n’a plus rien à voir. Tous les instruments sont bien à leur place comme il faut et surtout forment un écrin pour la guitare de Steve (une magnifique Luke signature de couleur orangée cuivrée, couleur que je n’avais jamais vu). La soirée peut vraiment démarrer et on est parti pour 1h15 de bonheur.

Je suis désolé, je ne pourrais pas vous citer les morceaux joués par Steve, hormis le fait qu’il nous a dit à un moment que c’était un peu un concert qui allait reprendre pas mal de morceaux de son album Candyman.

Je ne connaissais pas plus que ça Steve en solo, mais surtout par les guitares de Toto, et bon ben ça n’a rien à voir. Ce mec peut TOUT jouer. Dans la soirée on est passée par le rock, presque du métal, du funk, du jazz, de la fusion, du blues. Bref, une grosse claque et une énorme leçon, car ça parait facile quand c’est lui qui le fait !

Allez une petite vidéos, toujours prise sur l’écran géant.

Le personnage en lui même est en plus horriblement sympathique. Il nous a fait une bonne dizaine de minutes de chit chat pendant son set à raconter des conneries. En vrac :

– c’est lui qui a fait toutes les guitares sur Beat It, mais c’est EVH qui récolte les fruits avec son solo de 10 secondes
– il a pas mal fait la fête depuis 35 ans, mais quand on se réveille à côté d’un transexuel et qu’on ne sait pas comment il / elle et lui sont arrivés là, il est temps de décrocher !!
– et aussi comment passé 50 ans, « the guarantee is void », la garantie est dépassée, donc il ne faut plus faire le con physiquement. Il en a un petit rappel à chaque fois qu’il pense à son pote Mike Porcaro, qui souffre d’une Sclérose latérale amyotrophique. Ca remet les choses en place quand on a eu une journée de merde et qu’on se plaint.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré ce concert. Il semblerait que Steve ait terminé l’enregistrement de son prochain album, qui sortirait courant du mois de novembre et il sera de retour à ce moment là en France pour tourner. Le rendez-vous est pris. J’essaierai d’y être et de vous faire une petite review du disque si j’arrive à mettre la main dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six + = 12