La leçon de la semaine : n°2. Un accord, comment ça marche ? (suite et fin)

Un accord, comment ça marche ? (suite)

Après recherches et investigations sur la toile et auprès d’amis guitaristes, je me suis aperçu qu’il manquait quelques détails à mon précédent article.

Je vous dois donc un grand MEA CULPA !

Donc cette semaine, voici le reste de la méthode qui vous servira cette fois-ci à identifier les accords de 9ème, 11ème et 13ème.

Voici donc un tableau qui vous permettra de repérer ces intervalles par rapport à la tonique de l’accord :

Nom de l’intervalle

Écart en tons

Équivalence

9b

+6,5 tons

9

+7 tons

2

9#

+7,5 tons

3b

11

+8,5 tons

4

11#

+9 tons

5b

13b

+10 tons

5#

13

+10,5 tons

6 (7bb)

Voilà ! Je ne crois pas avoir oublié quelque chose (cette fois-ci, hinhin). Donc voici un petit bonus :

Les renversements d’accords !

C’est quoi ? Ça marche comment ? Ça sert à quoi ?

Un renversement d’accord, c’est tout simplement lorsque qu’une note autre que la tonique (fondamentale) est jouée à la place de celle-ci. C’est à partir de ce moment là qu’on dit qu’un accord est « renversé ».

Exemple, sur un accord de La :

Un accord de là est composé à la base par ces notes :

La Mi Do#

Donc, dans un cas de renversement avec une tierce (1er renversement), cela donnera :

Do# La Mi

En pratique, cela donne ceci :

Tandis qu’avec une quinte (2nd renversement) cela sera :

Mi La Do#

Et le 3ème renversement, lui, se base sur un accord de septième. La 7ème de joue à la place de la tonique, ce qui donnera ceci dans un accord de La :


Fa# Mi Do#

Voilà, ce sera tout pour cette semaine ! Potassez bien et surtout : amusez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + six =

cropped-logo2-blog-guitare.png

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !