Quelques trucs pour cesser de regarder son manche de guitare

Un des principaux écueils que l’on peut rencontrer quand on commence à finir d’être débutant, c’est d’arrêter de regarder tout le temps son manche de guitare. En effet, rester les yeux rivés sur cette partie de l’instrument a plusieurs inconvénients.

D’abord, on ne peut pas faire d’autres choses en même temps : parler, chanter, changer de son en appuyant sur une pédale, …

Le second, c’est que quand on joue en groupe, on ne peut pas regarder ses petits camarades et c’est un peu dommage pour la cohésion et la communication entre les musiciens.

Voici donc quelques trucs pour vous détacher de cette mauvaise habitude.

Mettez la télévision en route

S’entraîner en regardant la télé est une bonne façon de se détacher les yeux du manche car si on veut suivre un programme visuellement, on est obligé de ne pas lâcher le téléviseur des yeux.

Deuxième avantage, vous pratiquerez plus que si vous sépariez pratique de la guitare et regarder la télévision.

S’entrainer dans le noir ou les yeux bandés

Dans la même lignée et pour les même raisons que la télévision, vos yeux ne pourrons pas vous servir si vous êtes dans le noir. Ici vous avez le choix entre mettre la pièce dans le noir ou vous bander les yeux. D’ailleurs, comment font les guitaristes aveugles ? Eux n’ont jamais eu le choix de regarder leur manche.

L’histoire guitaristique (et plus largement musicale) est remplie d’illustres guitaristes / musiciens non voyants (en vrac, Jeff Healey ou Raoul Midon, Blind Willie Mc Tell, Blind Lemon Jefferson, Ray Charles ou Gilbert Montagné).

Dans le noir, vous serez obligés de vous fier exclusivement à vos oreilles et vous ne serez pas pollués par votre vision.

Lire des partitions ou des tablatures

Lire la musique en même temps que vous jouez va vous permettre de faire encore une fois coup double. D’abord, vous pourrez lire une partition et la jouer en direct live, ce qui n’est pas donné à tout guitariste « non classique ». Ensuite, vous arriverez à vous détacher de votre instrument.

Bien sûr, vous pouvez faire la même chose avec une simple  tablature, une grille d’accords et / ou des paroles.

Si vous appliquez régulièrement ces trois conseils, vous arriverez rapidement à vous détacher un minimum de votre instrument et vous pourrez vous concentrer sur d’autres points essentiels de la pratique musicale comme l’interprétation de vos morceaux ou l’improvisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = dix

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>