Guitares, Guitares atypiques et musicologie

Bon, hier, en publiant le billet avec la guitare double body, je pensais que les commentaires allaient fuser, mais pas de cette façon. Aussi, voici un billet qu’on pourrait mettre dans la catégorie musicologie, orientée guitare.

En effet, il s’agit bien d’une guitare double body et non pas double neck comme indiqué dans le titre du billet. Bien joué Philippe, qui l’a remarqué et le dit dans son commentaire. Non Agatzebluz, ce n’est pas un photo-montage, la guitare est réelle.

Verseau

Je pensais par contre qu’on allait discuter de guitares atypiques et disons, spéciales. Bon, je vous propose un billet qui va nous expliquer 2 ou 3 bricoles sur la gratte, et qui j’espère, titillera et surtout assouvira votre curiosité de gratteux.

Pour commencer, et pour répondre au commentaire de Jipes. J’aime bien Enrico Macias, enfin, pas celui qui chante des tubes de varietoch. Là, je parle de celui qui joue de la gratte. C’est vrai qu’il a une guitare spéciale comme l’a justement dit Jipes dans son commentaire. Alors, je ne sais si il parlait de celle de l’image au dessus, mais en voilà une de guitare atypique.

Il s’agit de l’œuvre de luthier Parisien, Jacques Favino, qui pour la petite histoire a fabriqué plus de 10 guitares pour le grand Brassens.

Il a donc fabriqué aussi des guitares pour Macias, dont un superbe Ouds, et puis aussi le modèle verseau, qui est en photo. Cette guitare à une face Jazz cordes acier et une face classique corde nylon.

Néanmoins, d’autres variantes existent et je ne sais pas qu’elle est la variante d’Enrico Macias. Les infos sont dures à trouver et je dois reconnaitre que je n’ai pas trop cherché. Alors, si des experts passent dans le coin, un commentaire, des précisions et on vous sera reconnaissant.

Je crois aussi, mais sans aucune certitude et sans pouvoir l’affirmer avec force, que Enrico a aussi joué avec une guitare 3 rosaces, de ce même luthier parisien. En tout cas, je vous invite à visiter le site de la maison Favino, on y trouve des grattes intéressantes. Et attention, Enrico est un sacré joueur, faudrait pas que les petits jeunes rigolent, parce qu’il tripote sacrément bien!

Revenons à notre double body et aux guitares atypiques. J’ai découvert ce type de guitares dans une émission de la chaine Arte (une des meilleures du PAF) qui s’appelle Tracks, le magazine des musiques et des cultures qui ne tiennent pas en place.

Cette émission intéressante passe tard, généralement quand tout le monde est au pieu. En France, à l’heure du prime time, on préfère aliéner et lobotomiser jeunes et vieux avec de la daube commerciale, que voulez-vous.
Bon, pour ceux qui connaissent, rappelez-vous l’émission Tracks du 27 Septembre 2007. Elle est consacrée au guitar hero.
Au programme de cette émission, un reportage intitulé Guitar Freaks, no limits.

Ce reportage est dédié à ces fous de guitares qui l’ont transformé en bateau, fusil, moto, double manche (ha tiens), à ceux qui ont inventé le « Air guitar » etc.

On y retrouve donc Glenn Branca, l’anti Guitar Hero.
Faut dire que sous l’impulsion de Malmsteen, c’est la surenchère des notes à profusion, et à ce jeu, Vai et Satriani rendent coup pour coup!  Les 3 compères délivrent des shows musicaux (très peu de paroles) chargés de testostérone, avec une technique et une virtuosité sans pareilles. Toutefois, Glenn Branca regrette que cette virtuosité l’emporte sur la musique. D’où sa composition Cacaphonie pour 100 guitares, parodie des 3 lascars. Branca est remplie d’humour! (on ne se moque plus lefty)

Et donc, suite à cette émission, je fouille, je cherche, bref, je décide de faire un travail d’investigation sur ce mec. Il a inventé différentes guitares harmoniques appelées Third Bridge Guitar. Et là tout de suite, ça fait moins sourire, parce que ce mec est un génie, mais trop précoce, trop en avance sur son temps (c’est juste mon avis perso). Suivez le lien précédent sur Wiki, vous verrez, c’est impressionnant. Bref, au final, on se moque beaucoup moins de l’homme après en connaitre un peu plus sur lui.

D’ailleurs d’autres luthiers l’ont suivi dans le développement des Third Bridge, comme Yuri Landman.

D’ailleurs, Landman a un MySpace ou vous pourrez entendre ses third Bridge Guitar.

Je vais arrêter là, mais on pourra développer le sujet si vous le souhaitez. En tout cas, j’espère avoir levé des points d’ombres. Comme quoi, un billet humour avec une guitare atypique peut vous entrainer loin.

Pour finir, je voulais absolument partagé avec vous (bande de veinards) une de mes sources d’informations sur la lutherie expérimentale. Un blog à travers lequel j’ai découvert les Third Bridge Guitar. Chercheurs de sons. Merci à eux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf − 6 =

cropped-logo2-blog-guitare.png

PLEIN DE SPAM ? NON...
Mais que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Rejoins le côté rose
de la force !

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !