L’éblouissant rythme coloré de Leopold Survage

Il y a presque un an, je tombais sous le charme des éclats de vie visuels de Beatriz Milhazes et cette année mon coup de coeur va à Leopold Survage. Surtout ne cherchez pas le rapport avec la guitare ou la musique… quoi que… puisque le peintre français Leopold Survage a notamment épousé la pianiste Germaine Meyer et réalisé les décors scéniques de l’Opera-bouffe de Stravinsky.

Plutôt que de longues phrases, une simple photo d’une de ses œuvres – Ville – en dira plus long :

Leopold Survage - Ville

Je suis tombé nez à nez avec une de ses oeuvres en déambulant dans les couloirs du Musée d’art de Lyon. Sa technique de juxtaposition « cubiste », le choix des couleurs pastels, le rythme donné à l’ensemble, cette impression de désordre ordonné sont surprenants ! Je donnerais « cher » (hummhumm) pour en avoir un chez moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre l\'énigme pour poster svp : *

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !