Réponse au défi : on veut plus de femmes guitaristes !

En parcourant ma discothèque, je réalisais récemment que très peu de femmes y figurent. Et pour cause, j’écoute majoritairement du blues, du jazz et du rock. De fait, pas franchement des univers très féminins vous en conviendrez.

Si on me demandait là de suite de citer des femmes travaillant dans ce milieu je dirais Diana Krall, Kaki King et Susan Tedeschi qui déchire bien. Bien sûr il y en a des tripotés d’autres mais… des guitaristes pas tant que ça. Et alors… de jazz n’en parlons plus c’est l’hécatombe. Si vous avez un début d’explication, je suis preneur ? (on pourrait stipuler le fait que les clubs de jazz et de blues ne sont pas des endroits fréquentables ou plutôt que les jeunes filles sont en général plutôt mises au piano ce qui n’est pas non plus vrai quand on voit la cohorte de femmes guitaristes classique… j’arrête là la liste de peur de paraitre presque sexiste :-).

C’est donc pour cette raison que j’ai remis une demoiselle sur le devant de la scène – si j’ose dire – avec le dernier défi qui gratte. Car c’était bien Emily Remler qu’il fallait trouver. Talentueuse joueuse de jazz très inspirée par Wes Montgomery, qui nous a quitté trop tôt. Notez que c’est un pur produit du Berklee College of Music et que Herb Ellis l’avait prise sous son aile. Pas mal !

Et pour finir en beauté et en grâce, une vidéo d’un autre enregistrement de Emily Remler :

httpv://www.youtube.com/watch?v=NM9me95tqlo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 3 = vingt quatre

cropped-logo2-blog-guitare.png

PLEIN DE SPAM ? NON...
Mais que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Rejoins le côté rose
de la force !

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !