Voici votre cerveau-jazz quand vous improvisez

cerveau-jazzDes scientifiques (en blouse blanche) de l’Institut d’Etudes des Désordres de la Communication ont démontré que lorsque des musiciens de jazz s’engagent dans un processus d’improvisation, une grande partie de leur cerveau est complètement « éteinte » tandis qu’une autre, plus localisée, est très sollicitée.

En étudiant les flux sanguin cérébraux de pianistes de jazz – je présume que ça fonctionne de même avec des guitaristes – les scientifiques ont ainsi remarqué que certaines zones précises enregistrent une très forte activité (en rouge) tandis que d’autres sont totalement cloisonnées (en bleu). Voir schéma ci-joint.

Cette expérience a donc permis d’identifier la partie du cerveau responsable des processus hautement créatifs.

Via Music Thing via Scientific blogging

NDLR : Cette même étude sur des anciens de la Star Ac s’est révélée non concluante. Toute l’image était bleue inexplicablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf − 6 =

cropped-logo2-blog-guitare.png

Que dirais-tu de recevoir notre newsletter guitare ?

Tutos, bons plans et actu guitare tout chauds.

Inscription réussie ! ROCK'N ROLL et merci !